Autour de moi

Rencontre avec… « The Vintedge »

Adepte du vintage, c’est un peu par hasard en surfant sur la toile que j’ai découvert « The Vintedge ».

The Vintedge est le premier et le seul site à recenser l’intégralité des friperies, boutiques vintage et bric-à-brac de Paris et de sa proche banlieue. Ce n’est pas seulement un annuaire des friperies, c’est un véritable guide complet truffé d’infos essentielles, d’actualités et bons plans qui touchent au vintage. Ce site a été créé par deux amies, Agathe et Caroline, aidées dans cette aventure par Edern, leur webmaster.

 

interview, the vintedge, vide dressing, vintage, boutique friperie, annuaire friperie

 Les créatrices du site, ont accepté de répondre à une petite interview pour le blog :

 

Qui se cache derrière The Vintedge ?

Nous sommes deux amies de longues dates toutes les deux passionnées de vintage. Nées au début des années 80, nous avons gardé la nostalgie des jouets de notre enfance, des séries des années 90 et de la musique à une époque où elle n’était pas encore formatée par la crise.

Comment est né ce concept ?

Tout est parti d’un constat : nous avons toujours aimé chiner et refaire notre garde-robe dans les boutiques vintage, mais nous avions du mal à dénicher de nouvelles boutiques et à nous repérer dans Paris. De là est née l’idée de The Vintedge : créer d’abord un guide en ligne qui répertorie toutes les boutiques, y compris les plus récentes, avec des informations régulièrement mises à jour. Nous répertorions également les boutiques en ligne que nous aimons, ainsi que les sites dédiés au vintage dans notre rubrique ‘We Like’. Enfin, nous partageons également nos bons plans, et nous mettons en ligne un agenda des évènements vintage.
Le site répertorie aujourd’hui plus de 120 boutiques et n’est pas près de s’arrêter là !

Quel âge à the Vintedge ?

Si le projet a germé il y a déjà longtemps, il n’a réellement commencé qu’en 2011. Nous sommes toutes deux parties à l’assaut de la capitale, munies de notre appareil photo et de notre calepin, afin de visiter chaque boutique pendant plus d’une année. Un des objectifs étant de rencontrer les gérants des boutiques et découvrir leur univers, pour ensuite partager nos impressions sur la toile. Nous cherchons à garder un maximum de contact avec eux afin qu’ils nous envoient l’actualité de leur boutique, et que nous puissions garder les fiches à jour. Il est important de préciser que nous ne percevons aucun financement de la part des boutiques que nous visitons. Nous exposons toutes nos critiques, qu’elles soient positives ou négatives, sur chacune des boutiques visitées. The Vintedge laisse également la possibilité aux internautes de livrer leurs propres commentaires sur chaque fiche boutique, afin de rendre le site le plus pertinent possible.

 Les boutiques recensées sont sur Paris, d’autres villes vont-elles être explorées?

Nous recensons uniquement les boutiques de Paris et de ses environs pour le moment, mais dans le futur, nous avons pour objectif de recenser également les boutiques vintage des autres grandes villes de France et d’Europe.

Quels sont les futurs projets ?

The Vintedge va lancer très prochainement une rubrique permettant aux internautes de déposer des petites annonces d’articles vintage. Le but, à terme est de créer une véritable communauté vintage, et que le site deviennent totalement collaboratif. Les internautes peuvent d’ores et déjà nous envoyer leurs bons plans, des informations sur des évènements du type brocante ou vide dressing que nous n’aurions pas encore répertorié, ou bien encore des suggestions éditoriales !

Merci pour toutes ces précisions et bonne continuation à vous!

Je vous invite à découvrir ce site internet, et à le suivre via les réseaux sociaux facebook (facebook.com/thevintedgeofficial) et Twitter (twitter.com/thevintedge).

Rendez-vous sur Hellocoton !

L’aventure paradoxale du vide-dressing

J’ai découvert il y a peu l’univers de la blogosphère et plus particulièrement celui des « vide-dressing« .

Férue de fringues j’ai accumulé depuis des années une montagne de vêtement que je ne mets plus, voir même jamais mis. Face à ce constat, j’étais donc à la recherche près de chez moi d’un dépot-vente qui aurai pu m’alléger de tout cela vite fait bien fait. Mais après plusieurs heures de recherches, j’ai du me rendre à l’évidence: à moins de monter sur Paris les bras chargés, il fallait que je trouve une autre solution.

C’est ainsi qu’en surfant sur Internet, j’ai découvert le concept du « vide dressing« . J’ai très vite trouvé ça génial et me suis donc lancée dans l’aventure.

Et aventure il y a… cela commence par la création du blog, univers qui m’était jusque là inconnu (je ne suis d’ailleurs toujours pas passé en « mode avancé », l’idée de jongler avec des codes html, et l’avertissement de cette opération comme « irréversible » me tétanise!). Après avoir réussi à me dépatouillé à créer quelque chose de « correcte », il a fallu faire venir les visiteurs. J’ai ainsi découvert les joies du référencement, des demandes de « filiation » rejetées car « on est pas assez connu ». Bref, un univers impitoyable, avec tout de même quelques rayons de soleil et de belles rencontres.

Et très vite le paradoxe est arrivé. C’est devant la mine déconfite de mon homme, me demandant d’une petite voix sarcastique « Euh tu devais pas le vider ton dressing??? » que ma prise de conscience a été brutale. Lorsque l’on créer son vide dressing, on est souvent amené à consulter celui des autres, une envie irrépressible surement de voir ce qui se passe chez le voisin… Et c’est ainsi qu’on se retrouve non plus à vider son dressing mais à le remplir!

Depuis la création de mon blog (6 mois maintenant) mon armoire c’est enrichie : d’une paire de botte, d’un magnifiqe sac Darel, d’escarpins vintage, d’un joli petit haut en soie…Paradoxe décompléxé (tout de même, je suis en accord avec mon éthique du « recyclage ») : j’ai trouvé le moyen de remplir mon armoire en la vidant. Et cerise sur le gateau cette petite aventure m’a donné envi d’aller plus loin, c’est comme cela que ce deuxième blog « Autour du dressing«  est né.

 

beautiful vide dressing, vintage, création blog,

Voilà, vous savez tout sur l’histoire de la création de mon blog, et vous quelle est l’aventure de votre blog?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Des fragments de soi-même

Les années passent, et les souvenirs s’effacent. « Le vrai bonheur serait de se souvenir du présent » comme disait Jules Renard.

J’ai souvent eu la crainte (plutôt fondée vu ma mémoire de poisson rouge!) d’oublier des évenements, des souvenirs, et des émotions qui s’y rattachent.

En vue de parer à cette défaillance, j’ai mis en place, il y a presque dix ans maintenant, un carnet dans lequel non pas je note, mais je « colle » mes souvenirs. Cela va d’un ticket de concert, à un billet d’avion, à une photo qui m’est chère. Tout cela dans un joyeux melting pot, qui me plonge dans une douce reminiscence lorsque je feuillette ce carnet. 

J’imagine un jour mes enfants, petits enfants, le découvrant et se plongeant dans une partie de ma vie. Il n’y a pas de long texte mais juste des petites annotations et des images qui leurs permettront de se projeter et de s’imaginer ce que j’ai été. L’idée de conserver des fragments de soi-même dans ce petit carnet, me donne le sentiment continu d’exister .

 

montage 3

Rendez-vous sur Hellocoton !

dernière folie avant d’autres!

Voici ma dernière acquisition les « masking tape« . A force de les voir dans tous les magasines et blog de déco j’ai craqué pour ces petites folies.

J’ai alors passé des heures sur Internet, comparant les modèles disponibles, les prix… voyant mon panier grimpé j’ai du m’arrêter en pleine boulimie de masking tape, lorsque mon homme à découvert que « j’achetais du scotch à un prix fou », j’ai tenté de lui expliquer que ce n’était pas de simple adhésif mais des petites merveilles de la création, mais il ne semblait pas aussi touché que moi…bizarre.

Bref j’ai dégainé ma CB, et me suis empressée de les acquérir.

Et voila ceux pour lesquels j’ai opté:

achat masking tape DIY

Une fois reçu j’étais dans l’ensemble comblé, même si je trouve que les unis sont un peu fadoche.

Mais je suis conquise par les Daily like en tissu adhésif style liberty (que l’on peut coller ou coudre sur du tissu).

masking tape lot DIY

Maintenant y’a plus qu’à… et ce sera l’occasion de nombreux DIY, car faut bien les rentabiliser « ces petits scotch »!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

A la mode cocooning.

Fini les chaussons mochards que l’on cache sous le canapé quand les invités arrivent! Alors voici une sélection de chaussons tendances, glamours, et/ou écolo: pour que la charentaise se transforme en pantoufle de verre, tout en restant confortable et chaude!

Mon coup de coeur, chez Isotoner avec ces chaussons en cuir souple avec un noeud en cuir, ils ont l’air bien confortable.

Ceux là pas envi des les cacher sous le canapé, surtout à ce prix!!  (50 euros)

95490_AAG_1_600x600

Et toujours chez Isotoner, le roi du chaussons, le premier en suédine et le deuxième en velours (25 euros) , et le dernier version prune et strass (39 euros)

95846_AAG_1_600x60095853_PTH_1_600x60095928_AG8_1_600x600

Moins glamour mais écolo : chez Camper un chausson en laine et matières recyclées (55 euros)

chaussons-camper-wabi-21500

chez Asos pour la marque London Rebel on trouve les chaussons cloutés, pour être à la « pointe » de la mode! (31 euros)

clou

Gros coup de coeur pour la version tricot « fourré » chez Rondinaud(le spécialiste de la Charentaise) modèle Abzac (30 euros). J’adore!

4664301_1

Fini les pieds froids avec ces chaussons doux (Mille oreillers) et chauds de laine polaire, garnis de graines de lin, que l’on réchauffe facilement au micro-ondes. Ils sont fabriqués en France, (on les trouve chez decocurable). Mais il est bien précisé qu’ils ne sont pas fait pour marcher avec, car la semelle n’est pas stable. Bref c’est The chausson de « la glandouille sur canapé »!! (prix: 55 euros)

Chaussons lin - 2

Et vous quel est votre tendance cocooning??

Rendez-vous sur Hellocoton !

Je veux du soleil…

Ca y’est les jours de grisaille sont déjà de retour!! Aujourd’hui en Ile de France nous avons eu le droit à une journée occupée par un ciel blanc laiteux virant parois au grisâtre..bon je vais pas vous faire la miss météo..mais je ne vous cache pas que ce temps a vite fait de m’atteindre!

Alors pour pallier à la morosité, voici ma sélection shopping couleur, car à défaut de soleil dans le ciel, faites le sortir de votre dressing!

Chez Zara, on trouve notamment un slim et un top dans la tendance, car cette année la star de la saison c’est le « bordeau »:

7354253701_1_1_3zara

 

Chez Asos des baskets montantes couleur « corail » de la marque Supra, avec un slim noir, ça sort de la morosité!

image1xl

Toujours chez Asos, on ne s’en lasse pas « le bleu électrique » avec une robe patineuse en dentelle

bleu

Et chez Sandro dans les mêmes tons: un top pour faire sortir la lionne qui est en vous!

sandro

Et pour faire le plein de vitamines, faites un tour chez Gap, se coloriste hors pair!

look gaplook 2 gaporange gap

 

Alors ça vous redonne le moral??!!!!!!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Les Réseaux


Catégories







Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Articles recents
Archives
Recherche