Consommer bio sans se ruiner

Lorsque j’évoque le « bio » à des amis ou collègues, ceux-ci ont une nette tendance à me rire au nez prétextant que le bio c’est un truc de bobo réservé à une élite sociale. Faux et archi-faux tout dépend sa manière de consommer, et je vais vous prouver qu’il est possible de manger bio sans pour autant être Rothschild ou sacrifier la moitié de son budget. Bien sur si vous avez l’habitude d’acheter le premier prix vous risquez d’être un peu surpris, la facture sera forcément plus élevée, les méthodes de production et d’exploitation, le rendement, l’absence de produits chimiques et d’engrais, la variable temps (et l’on sait que le temps c’est de l’argent), ont forcément un coût. Cependant si vous avez l’habitude d’acheter de la marque, votre facture sera sans conteste équivalente avec en prime la qualité et l’éthique.

Voici mes quelques astuces et bons plans pour une vision du bio sortie des sentiers battus:

Jardin de montagne Bio

Depuis peu fleurissent des grandes surfaces spécialisées dans le bio (naturéo, biocoop…) qui proposent une variété considérable de produits et de marques dans une large palette de prix. J’apprécie particulièrement l’ambiance de ces magasins, les gens ne sont pas aussi stressés, les vendeurs sympathiques et serviables, depuis que j’y vais je ne supporte plus aller dans des grandes surfaces classiques!

On y trouve aussi un concept très intéressant: les produits bio en vrac, céréales, légumineuses,fruits secs, sont en libre service. Vous vous servez uniquement de ce dont vous avez besoin. Vous ne payez plus l’emballage ni le marketing qui accompagne bien souvent les produits. Enfin, l’empreinte carbone est réduite : sans chaîne de conditionnement, sans emballage superflu et le gaspillage maîtrisé, puisque vous vous servez de la quantité dont vous avez réellement besoin. Comparez par exemple le prix au kilo de votre sucre blanc raffiné (dont une marque possède étrangement le monopole….) issu de la betterave à sucre (bref pas le mieux pour la santé) avec du sucre de canne roux bio dont le goût et la qualité sont incomparables… les quelques centimes que vous ajouterez à l’achat le valent bien.

bio_en_vrac-460x250

Pour les fruits et légumes, le mieux est encore d’avoir son propre potager, mais bon ce n’est pas donné à tout le monde de posséder un bout de jardin! Alors tournez vous vers les AMAP de votre région qui bien souvent en échange de votre temps et moyennant quelques euros vous propose un panier de fruits et de légume frais. Et pour tous ceux qui n’ont pas la chance d’avoir cette solution près de chez eux, encore une fois allez faire un tour dans vos grandes surfaces bio où l’on trouve des légumes et fruits locaux de SAISON, dont le prix n’est pas forcément plus cher que dans le supermarché du coin!

Consommez moins de viandes et de poissons allège considérablement la facture. Une à deux fois par semaines suffisent, (ce n’est pas les nombreuses études à ce propos qui me contrediront) en remplacement consommer des œufs, des légumineuses… Une autre astuce consiste à préparer des plats dont la viande n’est plus l’ingrédient principal, vous inversez les proportions, vos lasagnes au bœuf deviennent des lasagnes aux légumes avec un soupçon de viande hachée… C’est bien meilleur pour la santé, la planète et votre porte-monnaie.

Pour les produits ménagers, la encore vous y gagnerez sur tous les tableaux. Mais acheter écolo peut vite revenir cher, notamment pour la lessive. Le secret : la faire soi-même et pour cela pas besoin d’être chimiste de formation! Récemment je vous ai proposé sur le blog une recette de lessive home-made, l’économie est considérable, le prix de revient au litre de 50 centimes! Même en magasin discount je ne suis pas sure que vous trouviez de la lessive bien chimique aussi peu chère. Pour réaliser d’autres produits ménager fureter sur la toile qui regorge de recettes home-made. Et une fois que vous avez les ingrédients indispensables à la maison, ceux-ci se retrouvent dans la plupart des recettes.

lessive maison économique homemade

Pour les cosmétiques, question prix c’est parfois plus compliqué… Heureusement de nouvelles marques ont fait leurs apparition, proposant des prix défiant toute concurrence (Marilou, Avril, Cattier…). Pensez à regarder les prix au litre. Comparer par exemple le prix de votre shampoing l’Oréal avec un shampoing familial bio vendu au litre. Encore une fois les bénéfices sont doubles! De même que pour les produits ménagers la tendance de la cosméto home-made se développe à grands pas.. Réaliser son gommage avec un peu de sucre roux… ou bien un masque pour les cheveux avec du lait de coco… rien de bien sorcier, c’est naturel, et en plus très ludique! Et quel bonheur de pouvoir dire c’est moi qui l’ai fait! Voici quelques recettes de cosmétique maison avec des ingrédients à la portée de tous et de toutes les bourses.

Voilà j’espère vous avoir convaincu qu’il est possible de consommer autrement. Si vous avez d’autres astuces, laisser moi un ptit mot pour les faire connaitre.

Et n’oubliez pas de voter pour soutenir le blog vers la grande finale des Golden Blog Awards, un ptit clic suffit!

voter

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 réponses à Consommer bio sans se ruiner

  • Merci pour cet article très intéressant ! Je dois avouer que je ne m’intéresse au bio que depuis relativement peu de temps, mais je suis un peu comme toi : depuis, je ne pourrais plus revenir en arrière ! Je note ta « recette » de lessive home-made : j’avais fait une tentative, mais pas très concluante ! Je réessaye donc bientôt ! (et un petit clic pour le blog of course !)

  • Super article! Tout à fait d’accord avec toi! :) De mon côté, pour la lessive, j’utilise des noix de lavage. 4 à 5 demi noix, 3 gouttes d’huiles essentielles et zou! Et pour adoucir le linge, j’utilise du vinaigre blanc (vraiment pas cher!) avec aussi quelques gouttes d’huiles essentielles! Bilan mon linge sent bon, et c’est gentil pour l’environnement :)

  • Demain, je vais chercher nos premiers colis de viande bio, on s’est réunis avec les copains et hop. Manger moins de viande, il le faut mais de la bonne. ET soutenons l’agriculture bio.

  • Le bio, un truc de bobos ! C’est sûr qu’avec cette mentalité, le bio n’avancera pas ! Parce que plus les gens seront convaincus de manger sans s’empoisonner avec les pesticides et donc de consommer bio et plus les cultivateurs vendront. Et c’est comme cela que le bio sera plus accessible parce que moins cher ! Les allemands l’ont bien compris mais dans notre pays, ça a du mal à rentrer, malheureusement !

  • Et 1 petit vote pour ton super blog, au passage !

  • Merci pour ton article très intéressant :)
    Vote du jour fait bonne chance

  • Merci pour cet article. Je constate que nous avons tous les mêmes questions autour du bio. J’ai écrits le même article, il y a quelques mois. Je constatais que tous les produits bio ne sont pas véritablement bio. Reconquérir son alimentation est une bonne solution pour faire de réelles économies : planter quelques fruits et légumes, éviter les produits préparés. Faire ses produits maisons que ce soit dans l’alimentation mais aussi pour les autres secteurs comme les produits d’entretien et les produits de beauté. Ma compagne vous propose des recettes bio sur notre site qui vont dans le sens de ce que vous dites… Je dirais simplement qu’il faut revenir à des choses naturelles. Cataloguer, classifier, référencer et labelliser la bio comme une technique vertueuse est une ineptie car c’est la vraie solution, la réalité, la vérité, la vie… Est-il utile de rappeler que l’agriculture naturelle existe depuis que l’Homme s’est sédentarisé et jusqu’aux années 50 quand les scientifiques ont cherché à recycler les molécules qu’ils ne pouvaient plus produire, vendre dans les conflits armés de la planète…

  • Pour manger local et souvent bio, il y a également le système de la Ruche qui dit oui ! C’est une excellente alternative, qui évite les contraintes des amap (obligation de prendre chaque semaine), tout en ayant de bons produits. Je suis fan ! Et comme le principe se répand, il est assez facile d’en trouver une près de chez soi, voire d’ouvrir une ruche.

    Pour les cosmétiques, j’aime assez les gammes Bio de chez Yves Rocher (même si c’est greenwashing tout ça) ou sinon la marque Fun’Ethic où les produits vraiment pas cher et assez sympathique !

    Merci en tout cas pour cet article :)

Poster un commentaire

Les Réseaux


Catégories







Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Articles recents
Archives
Recherche