L’aventure paradoxale du vide-dressing

J’ai découvert il y a peu l’univers de la blogosphère et plus particulièrement celui des « vide-dressing« .

Férue de fringues j’ai accumulé depuis des années une montagne de vêtement que je ne mets plus, voir même jamais mis. Face à ce constat, j’étais donc à la recherche près de chez moi d’un dépot-vente qui aurai pu m’alléger de tout cela vite fait bien fait. Mais après plusieurs heures de recherches, j’ai du me rendre à l’évidence: à moins de monter sur Paris les bras chargés, il fallait que je trouve une autre solution.

C’est ainsi qu’en surfant sur Internet, j’ai découvert le concept du « vide dressing« . J’ai très vite trouvé ça génial et me suis donc lancée dans l’aventure.

Et aventure il y a… cela commence par la création du blog, univers qui m’était jusque là inconnu (je ne suis d’ailleurs toujours pas passé en « mode avancé », l’idée de jongler avec des codes html, et l’avertissement de cette opération comme « irréversible » me tétanise!). Après avoir réussi à me dépatouillé à créer quelque chose de « correcte », il a fallu faire venir les visiteurs. J’ai ainsi découvert les joies du référencement, des demandes de « filiation » rejetées car « on est pas assez connu ». Bref, un univers impitoyable, avec tout de même quelques rayons de soleil et de belles rencontres.

Et très vite le paradoxe est arrivé. C’est devant la mine déconfite de mon homme, me demandant d’une petite voix sarcastique « Euh tu devais pas le vider ton dressing??? » que ma prise de conscience a été brutale. Lorsque l’on créer son vide dressing, on est souvent amené à consulter celui des autres, une envie irrépressible surement de voir ce qui se passe chez le voisin… Et c’est ainsi qu’on se retrouve non plus à vider son dressing mais à le remplir!

Depuis la création de mon blog (6 mois maintenant) mon armoire c’est enrichie : d’une paire de botte, d’un magnifiqe sac Darel, d’escarpins vintage, d’un joli petit haut en soie…Paradoxe décompléxé (tout de même, je suis en accord avec mon éthique du « recyclage ») : j’ai trouvé le moyen de remplir mon armoire en la vidant. Et cerise sur le gateau cette petite aventure m’a donné envi d’aller plus loin, c’est comme cela que ce deuxième blog « Autour du dressing«  est né.

 

beautiful vide dressing, vintage, création blog,

Voilà, vous savez tout sur l’histoire de la création de mon blog, et vous quelle est l’aventure de votre blog?

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 réponses à L’aventure paradoxale du vide-dressing

Poster un commentaire

Les Réseaux


Catégories







Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Articles recents
Archives
Recherche