Le parfum est il mauvais pour la santé?

Aujourd’hui c’est de parfum dont je veux vous parler, et de la face un peu moins glamour que celle que l’on connait, à savoir son coté obscur…

Je porte très rarement du parfum, et pourtant j’ai grandi dans cet univers, une foule de parfums à portée de mains. Je pouvais « tester » les dernières nouveautés en avant première, grâce au métier de ma mère. Petite j’adorais les collectionner, notamment les miniatures, avec lequelles je jouais à la vendeuse de parfum.. mais en grandissant mon attrait pour le parfum a diminué. Notamment, lorsque que j’ai commencé à me méfier de ce que l’on nous donnait à mettre dans notre assiette mais aussi sur notre peau… Il y a maintenant 15 ans de çela, et à l’époque, des « parfums bio » bah on les comptait sur les doigts d’une main…voir même un doigt!!

Je ne vous apprends rien, j’espère, en vous disant que les parfums mêmes les plus prestigieux contiennent des produits chimiques (notamment des phtalates et des muscs synthétiques)… En 2005, Greenpeace avait sorti une étude choc « un parfum de scandale » menée sur 36 grands parfums.  Et une nouvelle étude de mai 2010 pointe que des produits chimiques sont cachés dans nos parfums et contiennent des allergènes multiples et sont par conséquent des perturbateurs endocriniens (hormonaux). Les conséquences on les connaît : allergies, asthmes, stérilités, voir même cancers.

greenpeace parfum

Mais dur de se faire à l’idée de ne plus se parfumer! 

Alors sans tomber dans la psychose, quelques précautions simples peuvent être prises, afin de marier santé et beauté: 

1. Ne pas vider la bouteille de parfum chaque matin, voir dix fois dans la journée comme le font certaines (les étrangers appellent cela la douche française…hum hum), en plus vous épargnerez à vos collègues de bureaux le mélange douteux des 50 parfums présents dans la pièce… Un petit « pshitt » suffit bien amplement.

2. Éviter d’appliquer votre parfum à même la peau. Une hérésie me diront certaines.  En effet, je sais qu’un parfum révèle sa personnalité selon chaque type de peau, et c’est ce mélange subtil qui fait que cela devient son parfum. Alors si vous y tenez vraiment, évitez au moins la fameuse zone du cou, ou se situe notre glande thyroïde qui est la balance hormonale de notre corps! Personnellement je mets mon parfum sur mes vêtements et une petite lichette sur mes poignets, de plus l’été cela évite les taches sur la peau (du à la présence d’alcool).

3.Si vous êtes enceintes, ou que vous allaitez passez vous de parfum le temps de cette « couvade ». Les produits chimiques des parfums sont absorbés par inhalation ou par contact avec la peau, et nombre d’entre eux pénètrent et restent dans le corps des personnes exposées, dont les femmes enceintes et les bébés. Donc évitons de pourrir nos petits bouts de choux trop tôt, trop vite! En plus un bébé a besoin de sentir l’odeur de sa mère, sa vraie odeur et non celle que l’on cherche à masquer car des industriels assoiffés de pognons veulent nous faire croire que l’on ne sent pas la rose! Mais pour votre bébé la rose c’est votre vraie odeur.

4. Le choix du parfum: je ne vais pas vous faire un listing des bonnes ou mauvaises marques, à savoir qu’elles sont presque toutes incriminées!! En 2005 Greenpeace avait même révélé dans son étude qu’une grande marque de cosmeto bio proposait un des parfums qui comportait le plus fort taux de phtalates, depuis heureusement cette marque a revu ses compositions!

Donc conclusion, ce n’est pas parce que un parfum vous coûte 100 euros qu’il est bon pour votre santé, et ce n’est pas parce qu’on vous le vends comme « naturel », qui’il est forcément sans danger. Il est donc important de regarder les compositions... Mais malheuresment il faut savoir que les industriels ne sont pas obligés d’être transparents quant à celles-ci. Un parfum labellisé bio en revanche répond à un cahier des charges précis qui exclut notamment toutes les substances nocives.

Je tenais à vous citer tout de même un parfum que je mets très régulièrement à savoir: Vamp à NY, que j’adore de Honoré Des Prés dont je vous avais déjà parlé ici. Il s’agit d’une marque certifiée bio qui est d’une grande transparence (sans phtalates,sans colorants, sans parfum de synthèse, sans produits issus de la petrochimie…).

parfum bio vamp NY honoré des prés

J’ai évoqué plus haut que Greenpeace avait incriminé les muscs de synthèse comme étant des substances chimiques perturbatrices. Or j’adore le musc, c’est vraiment une de mes fragrances préférées. Je me suis donc demandée si l’eau de toilette « Original Musk »de chez Kiehl’s que je porte de temps en temps (c’est mon seul péché mignon de parfum non labellisé bio), est un musc d’origine naturelle ou bien de synthèse?

Et bien après moult recherches sur internet je suis au regret de constater que ce musc est d’origine synthétique! Il est composé à 93% de muscs polycycliques galaxolide, bref un gros perturbateur endocrinien. Il faut que je me fasse à l’idée de le mettre le moins souvent possible. Ca restera un péché mignon, un peu comme un gros macaron au café le dimanche!

Faites vous attention à la composition de votre parfum? Avez vous des fragrances « bio » à conseiller?

Pour ceux qui veulent aller plus loin, je vous laisse découvrir l’étude de Greenpeace.

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 réponses à Le parfum est il mauvais pour la santé?

  • Bonjour! Merci pour cet article! Je voulais juste signaler que le musc synthétique, eh ben oui, c’est synthétique… mais par contre le musc naturel… HORREUR! provient de la glande d’un animal (une sorte de bouquetin) qu’il faut abattre pour pouvoir récolter le précieux musc. Et qui est par ailleurs une espèce aujourd’hui en danger (de nombreux articles sur le net à ce sujet) alors netre les deux, je dis, pour une fois, vive le synthétique! non?

    • En effet Mélanie, c’est d’ailleurs pour cela que le musc est essentiellement produit synthétiquement maintenant, mais cela n’enlève rien à son potentiel de perturbateur endocrinien, alors à consommer avec modération!

Poster un commentaire

Les Réseaux


Catégories







Entrez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Articles recents
Archives
Recherche